Showa
Showa

Showa

Le Showa est l'une des grandes familles de Koï connue sous le nom des Gosanke. C’est historiquement le plus récent des trois qui sont pour rappel le Kohaku, le Sanke et le Showa.

Son nom complet est le Showa Sanshoku, cette variété a été stabilisée vers 1927 par Jukichi Hoshino durant le règne de l'empereur Hiro Hito, c'est-à-dire, pendant l'ère Showa (1926 - 1989). Il provient d'une des deux lignées d'origine descendantes du Magoï, la lignée Tetsu Magoï tout comme une autre famille fort proche, le Shiro Utsuri.

Du fait de leurs différentes origines, le Showa et le Sanke ont développé un Sumi (noir) différent. Le Tetsu Magoï (dont le Showa est originaire) avait un Sumi plutôt faible et mat qui partait d'en-dessous de la ligne latérale et remontait vers la nageoire dorsale en enveloppant le corps du poisson.

L'Asagi Magoï (dont le Sanke est originaire) a produit un Sumi d'un noir-bleu luisant qui apparait au dessus de la ligne latérale.

On peut remarquer lors des Koï show, lorsque les poissons sont placés dans des bacs bleus, que les lignes de séparation du Sumi des Showa et des Shiro Utsuri sont aussi un peu plus floues que celles du Sanke. Cela est aussi dû à la lignée Tetu Magoï qui était un poisson moins raffiné et plus proche de la carpe sauvage pour laquelle la couleur était uniquement du camouflage. Ce camouflage devait pouvoir se modifier car passer inaperçu était la clé de la survie.

Durant des années, les Gosanke ont été croisés entre eux par des éleveurs comme Toshio Sakaï et Minoru Mano (Dainishi) de manière à améliorer le hi (rouge) et le Shiroji (blanc) des Showa.

Sous-catégories

Suivez-nous sur Facebook